Even socialism despises poverty and honours only power and wealth...

Translated from the French



Broken Beggar's Bowl

Never in life otherwise fed
Than on transient pity's bread;
Frost gnawing at your swaying bones;
Rags that your nudity won't hide;
Possessed by ulcer and by lice...
Yet, if surges barbarity,
You won't be saved by poverty.
Arrogant pauper, what's the use
Of your bragging of this confused
Life time that was all spent in vain,
Failing an earthly wealth to gain?

********************

Il mendia toute sa vie le crouton jeté par pitié.
Le froid rongea ses os qui ne le portaient plus,
Les haillons qui ne cachaient plus sa nudité.
L'ulcère et les poux installèrent leurs empires...
Et toutefois quand les barbares surgiront,
Sa misère ne le sauvera pas.
Pauvres et arrogants, que vous sert-il de paonner?
Inutile la vie qui ne sut amasser l'obole.




Poetry by Michel Galiana
Read 1055 times
Written on 2007-12-03 at 13:10

Tags Poverty  Wisdom  Galiana 

dott Save as a bookmark (requires login)
dott Write a comment (requires login)
dott Send as email (requires login)
dott Print text


limber junctionson
Love it!

Language: 5
Format: 5
Mood: 4
Overall: 5
2008-05-26


F.i.in.e Moods The PoetBay support member heart!
La version francophone m'apporte une plus grande impression des attitudes négatives que la société au complet devraient déplorer. Elle est beaucoup plus imagée à mes yeux. Ceci dit, je n'insinue pas que la version anglophone n'était pas bien. Au contraire, j'ai trouvé l'adaptation habile. Mais le français c'est ma langue maternelle, alors... :)

La manière que les choses sont gérées au gouvernement (à tous les paliers) n'aide en rien l'amélioration de la qualité de vie qui, à-vrai-dire, ne comporte pas de 'qualité' pour les gens 'pauvres'. J'ai toujours détesté la mentalité qui sépare les gens aisés des gens démunis. Comme si l'argent validait l'importance et la valeur d'une personne. C'est insensé tant qu'à moi.

Très bon texte. J'apprécie le thème qui y est souligné et la manière que tu l'as présenté. On ressent très bien la position de la personne démunie qui est maltraitée et jugée au lieu d'être aidée. Les descriptions donnent l'heure juste sur la réalité des mentalités et attitudes face à la pauvreté dans la société. Très bien exprimé.
2007-12-03